Acouphene Montagne

Il s’agit d’une liste d’ebooks Acouphene Montagne parmi eux qui contient 300 pages de La montagne intérieure de Lionel Daudet. Vous pouvez explorer cette liste de livres sur les Acouphene Montagne en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous pouvez également télécharger et lire ce livret sur les Acouphene Montagne.

La montagne intérieure
by Lionel Daudet

Voyageur de la verticale, Lionel Daudet ne reste pas longtemps immobile. Il vient de boucler une expédition de plusieurs centaines de kilomètres sur la ligne de crêtes de l’Oisans, alors qu’il se remet à peine d’une amputation de huit orteils gelés ! Alpiniste original, Lionel Daudet s’est taillé une réputation à part, à base d’intransigeance, d’autonomie et de quasi-fusion avec l’environnement, même le plus hostile. Intransigeance parce qu’il grimpe sans moyens de communication avec l’extérieur, ni radio, ni téléphone. Sans aide mécanique, pour se déplacer entre deux sommets, il a le choix entre le vélo, le ski ou les raquettes… Autonomie, parce qu’il choisit un chemin d’escalade bien à lui, quitte à renoncer s’il le faut à l’exploit technique, sans esbroufe, portant seul son matériel. Quasi-fusion avec la nature, car il est capable de se fondre dans le blanc de la neige ou de rester suspendu des jours entiers au creux d’une faille. Ce n’est donc pas seulement le témoignage d’un surdoué de l’odyssée verticale que nous allons lire, mais aussi la méditation d’un homme qui a su trouver de la joie jusque dans la douleur. Il raconte ici trois expéditions hors du commun : Une ascension au Sud du Groenland, le mont Combatant en Colombie Britannique, la trilogie des Grandes Jorasses. Joie d’atteindre le sommet mais douleur aussi de l’effort. Joie d’être seul mais douleur de perdre huit orteils en février 2002 dans la face Nord du Cervin, alors qu’il était recroquevillé dans son duvet glacé, depuis neuf jours. C’est aussi le carnet de notes d’un sage qui devient roche, vent ou neige, d’un solitaire placé dans des conditions extrêmes.

Le village de la fin du monde
by Nicolas d’ Estienne d’Orves

Chacun le sait, notre monde prendra fin le 21 décembre 2012. Cette promesse d’apocalypse nous viendrait de l’antique calendrier maya, censé s’achever à cette date fatidique.
Deux cents personnes suivent la prophétie de très près : les habitants de Bugarach, petit village de la haute vallée de l’Aude, en plein pays cathare. Il serait le seul à survivre au cataclysme.
Bugarach est devenu le lieu de toutes les folies, où se concentrent tous les fantasmes millénaristes, prophétiques, délirants. Et aussi bien les intérêts d’argent. Nicolas d’Estienne d’Orves a passé plusieurs semaines à Bugarach pour tenter de comprendre. A mi-chemin entre enquête ésotérique et journal de bord drôlatique, son récit dresse le portrait d’une France parallèle, où le plus fou est toujours possible. Bienvenue dans le village de la fin du monde.


Confluences
by Mohamed Abdeslam Ayadi

Deux thèmes, l’altérité et l’identité, se déploient entre projection et introspection dans ce recueil aux diverses sonorités.

Confluences est une somme poétique rédigée entre 2016 et 2018. Deux thèmes ont inspiré l’auteur durant la rédaction des différents poèmes : l’altérité et l’identité. Plusieurs variantes peuvent être observées : la projection et l’introspection.
Il a accordé une grande importance aux sonorités, à la musique, aux éléments culturels arabes, orientaux et africains. Tous ces détails lui ont permis d’élargir sa réflexion stylistique et personnelle.

Découvrez un recueil de poèmes qui mêlent des éléments des cultures arabes, orientales et africaines dans un ensemble d’une grande musicalité !

EXTRAIT

Le palais était un fumigatoire.
Mes parfums amers se diffusaient,
Il sentait ce cœur aimant quoique muet.

J’irai déposer
À ses pieds,
Un bouquet de myrrhes.
Que dire de ces myrrhes ?

Elles ont germé dans ma douleur !
Et mes larmes ont irrigué mes champs.

Ces mêmes myrrhes,
Je les avais serrées contre ma poitrine.

Je lirai
Ce que je voulais taire,
Je lirai sur sa couche.

Et ta couche était une montagne
Qu’il me fallait gravir

Tu m’y embaumeras l’heure venue.
Tu chanteras des thrènes et des élégies,
Mon amour,
Je le sais

À PROPOS DE L’AUTEUR

Enrichi dès la plus tendre enfance d’une double culture franco-marocaine, Mohamed Ayadi est né à Casablanca en 1996. Il poursuit ses études à l’école de commerce à Nancy, tout en conciliant vie estudiantine et vie d’écrivain.


Téléchargez des livres Acouphene Montagne sur votre ordinateur en cliquant sur la liste des livres Acouphene Montagne. Vous trouverez le bouton de téléchargement à l’intérieur. N’oubliez pas de noter et de commenter si vous êtes intéressé par ce téléchargement de livres Acouphene Montagne.